CES – Las Vegas : La Guerre des Assistants Embarqués

18.02.14 Tribune Sebastien Leridon & Gaël Martineau

En direct du CES 2018 :
Internet Of Things (IOT)

C’est en découvrant le nombre de « Google Guys » sur les stands que l’on pouvait découvrir les moyens mis en place cette année par la firme ALPHABET.

Habillés d’une combinaison de ski blanche et d’un bonnet alpin, ces ambassadeurs poussaient un cri de ralliement « Hey Google » que l’on entendait presque partout.
Si le groupe déclare équiper 400 millions d’appareils aujourd’hui, Amazon, son grand rival, ne compte pas en rester là !

La firme de Seattle était bien présente sur le salon, mais préférait cette année signer ses partenariats dans un environnement plus discret plutôt que de s’adresser au grand public. Elle travaillerait en profondeur sur des solutions sur-mesure avec sa communauté de développeurs.

Les allées du salon de las Vegas regorgeaient de nouveautés embarquant ces technologies :

D’abord l’audio avec des docking station et des casques très nombreux (JBL, SONY),
puis les télévisions et les box internet (HiSense, TCL, LG) et enfin l’électroménager (PEM & GEM) avec les réfrigérateurs de chez LG ou Samsung et son Family Hub.

L’IOT, Internet of Things a donc vraiment démarré, c’est un peu comme si après avoir longtemps observé, tous les acteurs voulaient récupérer une part du futur marché géant et très lucratif des assistants personnels.

Côté Design, difficile pour le moment de savoir si tel ou tel « device » intègre un assistant personnel ; c’est par exemple en découvrant les séquences lumineuses de 4 leds alignées que l’on saura s’il est connecté au service de Google.

Si aujourd’hui, l’internet des objets reste encore trop fragmenté et complexe, les grands acteurs recherchent enfin à définir des spécifications communes plutôt qu’à multiplier les différents protocoles ; il faudra attendre la riposte d’Amazon et les futures accélérations d’Apple et Microsoft cette année pour voir immerger un grand vainqueur : la Guerre des Assistants Embarqués n’est donc pas encore terminée !

Facebook Twitter Linkedin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *